Agence de traduction : comment choisir son prestataire PAO ?

Quels éléments doit prendre en compte une agence de traduction avant de choisir un prestataire PAO? Retrouvez tous nos conseils pour un partenariat réussi.

Pour une agence de traduction, recourir aux services d’un prestataire PAO (publication assistée par ordinateur) signifie beaucoup plus que de sous-traiter une partie de son travail. Graphiste et traducteur sont les meilleurs alliés pour retranscrire les valeurs et l’identité d’une entreprise.

Avant de choisir un prestataire PAO, il est toutefois nécessaire de se poser les bonnes questions. Comment déterminer les facteurs clés de réussite ? Ci-dessous, quelques informations pour orienter vos recherches vers un prestataire qui vous comprendra, répondra à vos attentes et à celles de vos clients.

Mettre les mots en images, le rôle du prestataire PAO

Dans une agence de traduction, alors que le traducteur se charge de retranscrire le texte d’une langue A vers une langue B, le prestataire PAO s’occupe de la mise en page du texte afin de le mettre en valeur. Brochures, manuels, graphiques, dépliants, sites Web… Peu importe le support visuel, le graphiste ne manquera pas de sublimer les traductions selon vos souhaits et vos besoins.

Choisir un prestataire polyvalent

L’ouverture d’esprit de votre prestataire vous permettra d’élaborer avec lui des réalisations en accord avec votre vision et celle des clients finaux. En effet, étant amené à travailler pour des secteurs très différents, les designers graphiques seront en mesure de vous surprendre par leur perception et leur originalité. Vos projets gagneront donc en créativité. N’hésitez pas à contacter plusieurs agences pour comparer leur concept ou leur type de communication. Si vous optez pour un graphiste freelance, demandez à voir son book et ses dernières réalisations. En prenant connaissance du marché actuel, votre choix sera alors plus aisé et averti.

Etablir un budget adéquat

Toute prestation a un coût. Le graphiste indépendant facture généralement son activité à l’heure ou au jour. La qualité du travail obtenu dépendra également de l’investissement financier que vous êtes prêt à affecter à ce service, qui ne l’oublions pas, a pour objectif d’augmenter votre chiffre d’affaires et de valoriser votre image auprès de vos clients. A vous de vous interroger sur les résultats que vous recherchez !

Instaurer une relation de confiance

Vous êtes un professionnel de la traduction et la traduction juridique ou la traduction financière n’ont plus de secrets pour vous ? Vous êtes passablement irrité lorsqu’on vous demande si vous faites des traductions ?  Sachez que graphiste est également un vrai métier qui demande des études et une rémunération ! Plus qu’un technicien, l’infographiste est également un créatif. Evitez de le saturer d’informations ou de règles au risque de nuire à son imagination. Le graphiste a besoin d’un brief détaillé comprenant le concept, la vision et les objectifs afin de comprendre le résultat visé par le livrable. En revanche, laissez-lui une marge de manœuvre dans les premiers temps afin de lui permettre de laisser libre cours à ses idées. Bien sûr, vous restez le client et votre satisfaction demeure donc primordiale. Le résultat final sera donc plus proche de votre vision si vous prêtez attention à la transmission d’informations entre votre prestataire et vous.

Vous l’aurez compris, choisir un graphiste adapté à vos besoins relève parfois du parcours du combattant. Que vous trouviez votre prestataire PAO grâce au bouche à oreille ou à internet, sachez que l’expérience, l’écoute et les compétences de celui-ci contribueront au succès de votre collaboration.

Découvrez nos services de traduction.