Les 3 défis de la traduction de sites web de tourisme

Les possibilités formidables de voyager partout dans le monde offrent une excellente occasion de se pencher sur la question de la traduction de sites web de tourisme, à mi-chemin entre la traduction marketing et la traduction de prospectus.

Pour un marché comme celui du tourisme, qui se caractérise par sa globalisation, Internet est un moyen de communication incontournable et irremplaçable. Aussi le besoin de traduire l’information des sites Internet touristiques vers différentes langues se fait-il ressentir de manière de plus en plus impérieuse pour les acteurs de ce secteur.

Traduction de sites Web : les types de sites

On peut distinguer trois types de sites Internet dédiés au tourisme :

  • Les sites Internet informatifs, à savoir les sites qui proposent des informations sur tous les aspects de l’industrie du tourisme ;
  • Les sites Internet promotionnels, qui sont ceux qui font la promotion d’une destination en particulier ;
  • Les sites Internet commerciaux, dont l’objectif est de vendre et qui mettent en contact les clients potentiels avec différents fournisseurs de services comme des agences de voyage ou des voyagistes.

Concepts utiles pour la traduction de sites Web de tourisme

Le succès de l’industrie du tourisme d’un pays ou d’une destination dépend en grande partie des stratégies de marketing adoptées pour promouvoir le produit en question. Ces stratégies, dans la grande majorité des cas, devront inclure la traduction de sites Internet en différentes langues. Dans le domaine du tourisme comme dans celui de la traduction marketing en général, il convient de garder à l’esprit ces trois concepts présentés par Bert Esselink :

  1. Localisation : la traduction et l’adaptation d’un logiciel ou d’un produit Internet, y compris la documentation relative à ce produit. La localisation consiste à adapter linguistiquement et culturellement un produit au public auquel il est destiné ;
  2. Internationalisation : le processus de généralisation d’un produit dans le but de le rendre compatible avec le plus de langues et de contextes culturels possibles. L’objectif de l’internationalisation est de faciliter la localisation ;
  3. Globalisation : le fait d’adapter et de diffuser un produit ou un site Internet dans différents pays ou régions.

Difficultés liées à la localisation de sites Internet touristiques

La traduction d’un site Internet de tourisme aura donc comme objectif, entre autres, la localisation du produit proposé. Ce faisant, le traducteur se verra confronté à trois types de problèmes :

  • Les problèmes culturels : en plus d’identifier les difficultés de traduction que tout texte à traduire génère nécessairement, le traducteur devra définir quelles sont les parties du document en question qui devront être réécrites ou adaptées au nouveau public cible. En effet, on ne décrit pas une destination de la même manière pour, par exemple, un public espagnol (qui recherche des informations détaillées et chiffrées) que pour un public anglais (qui préfère une connexion plus émotionnelle et esthétique) ;
  • Les problèmes linguistiques : le traducteur devra, comme c’est également le cas dans une traduction médicale ou une traduction financière, être capable de détecter les éléments textuels propres à une idiosyncrasie pour les rendre compréhensibles à d’autres publics. C’est notamment le cas des expressions toutes faites, proverbes et autres dictons ;
  • Les problèmes techniques : comme pour toute traduction commerciale, la traduction de pages Web de tourisme présente certains défis techniques, comme par exemple la présence de mots-clés.

La traduction de sites Web de tourisme, en raison du caractère global de son objet, pose au traducteur de nombreux défis, parmi lesquels la connaissance des spécificités linguistiques propres au secteur du tourisme (elle se rapproche en cela de la traduction technique) et la maîtrise des difficultés techniques propres à la traduction d’un site Web.

Découvrez notre agence de traduction.