08
04
2022
Deux crayons posés sur un mur

Quels sont les plus grands concours de traduction ?

Comme dans beaucoup de domaines, des concours de traduction sont prévus pour que les professionnels puissent attester de leur talent et recevoir des prix permettant de faire connaître leur travail. Bien que certains concours soient organisés dans un cadre plus sérieux que d’autres, les concours de traduction sont très fréquents dans le monde. Chaque année, de nombreux traducteurs relèvent le défi. Certaines écoles spécialisées en traduction décident également de défier les étudiants qui le souhaitent et proposent des concours de traduction dans leur établissement.

Dans cet article, Cultures Connection présente quelques-uns des concours de traduction les plus connus dans le monde, tout en répondant à deux questions essentielles :

Quels sont les principaux concours de traduction ?

Quels concours de traduction sont accessibles aux étudiants ?

Conscients du coup de pouce que pourrait représenter un prix décerné lors d’un concours, de nombreux traducteurs se lancent dans cette aventure. Ils participent, par exemple, aux compétitions listées ci-dessous.

Quels sont les principaux concours de traduction ?

Que ce soit au Japon, en France, aux États-Unis ou même au Royaume-Uni, de nombreux concours de traduction sont accessibles aux professionnels. En voici quelques-uns :

  • Le Concours international de traduction Japanese Literature Publishing Project (Projet de promotion de la littérature japonaise), mis en œuvre par « Bunka-chô » (agence japonaise de la culture). En 2022, ce concours fêtait sa 7e édition. Cette compétition a pour objectif de lancer ou renforcer la carrière des traducteurs, mais aussi de rendre la littérature japonaise plus accessible grâce à des traductions en anglais et en français. Un premier prix est distribué pour chacune de ces deux langues. Les gagnants reçoivent une somme d’argent, un certificat et un trophée personnalisé. Un premier jury s’occupe de la pré-sélection des textes traduits et un grand jury est chargé de la délibération. Ce jury est composé de professeurs d’universités.
  • Le concours LocJam est un concours mondial de localisation de jeux vidéo accessible à quiconque souhaite démontrer ses talents de traducteur de l’anglais. Tout se passe sur la plateforme de LocJam. Un jury composé d’experts décidera du lauréat dans chaque langue, c’est-à-dire le français, l’allemand, l’espagnol, l’italien, le portugais, le russe, le coréen, le japonais, le chinois et le turc, pour la catégorie professionnels et la catégorie amateurs. Le LocJam 1 s’est tenu en 2014 et a été organisé par l’« International Game Developers Association » (Association internationale des développeurs de jeu vidéo) aux États-Unis, une association à but non lucratif qui regroupe toute une vaste communauté de gamers. Certaines années, le public est amené à voter et à tester les traductions qui ont été remises.
  • La John Dryden Translation Competition (concours de traduction John Dryden), parrainé par le « British Center for Literary Translation » (Centre Britannique pour les Traductions Littéraires) et la « British Comparative Literature Association » (Association britannique de Littérature Comparée). Ce concours récompense la meilleure traduction littéraire non publiée depuis n’importe quelle langue source vers l’anglais britannique. Les trois grands gagnants perçoivent une somme d’argent et ont droit à une année d’adhésion gratuite à la « British Comparative Literature Association ».
  • The Warwick Prize for Women in Translation (prix Warwick pour les femmes en traduction), créé en 2017, qui récompense la traduction d’une œuvre écrite par une femme publiée au Royaume-Uni ou en Irlande. Ce concours a été créé pour informer le public sur l’inégalité hommes-femmes présente dans le monde de la traduction littéraire, et pour proposer un plus grand nombre d’œuvres écrites par des femmes. Le jury qui évalue les traductions est mixte.
  • Le concours organisé par la « French-American Foundation » (Fondation Franco-Américaine) depuis 1986, qui juge la traduction d’un texte de fiction ou d’un essai depuis le français vers l’anglais américain. Il s’agit d’un concours très important pour les maisons d’édition, car il permet de diffuser la littérature française aux États-Unis.
  • Le Mexican Literary Translation Competition (Concours de Traduction Littéraire mexicaine), qui s’est tenu pour la première fois en Égypte en 2021, récompense la traduction en arabe d’une œuvre fictive de la littérature mexicaine. Ce concours a vu le jour grâce à la collaboration entre le « National Centre for Translation » (Centre National pour la Traduction) et l’Ambassade du Mexique en Égypte. Les participants doivent être de nationalité égyptienne et avoir moins de 45 ans. Le gagnant reçoit 1,000 $, une certification et plusieurs œuvres de la littérature mexicaine. De plus, le « National Centre for Translation »s’engage à publier la traduction gagnante.

Quels concours de traduction sont accessibles aux étudiants ?

De nombreuses écoles proposent des concours de traduction à leurs étudiants. En effet, cette opportunité leur permet de s’amuser tout en démontrant leurs capacités linguistiques. Les concours de traduction pour étudiants comprennent, entre autres :

  • Le Prix Atlas des lycéens, situé dans le sud de la France, qui se tient tous les ans depuis 1999 dans la Région PACA. Ce concours est réservé aux lycéens qui pratiquent l’une de ces langues : anglais, allemand, arabe, chinois, espagnol, italien et provençal. Leur traduction d’un texte littéraire est évaluée par des professeurs expérimentés et les meilleures traductions se voient récompensées par une rémunération financière (en fonction de leur place sur le podium).
  • Le concours annuel de traduction de l’Institut Confucius, destiné aux francophones qui apprennent le chinois. Tous les élèves français de l’Institut peuvent prétendre à ce concours de traduction littéraire, mais les élèves d’autres établissements supérieurs ou secondaires ainsi que les autodidactes sont également libres d’y prendre part. Le jury est composé des directeurs de l’Institut, de traducteurs et d’universitaires.
  • Un concours au Royaume-Uni a vu le jour ces dernières années pour les lycées désireux d’y prendre part. Le Anthea Bell Prize For Young Translators (Prix Anthea Bell pour jeunes traducteurs), qui tire son nom d’une célèbre traductrice britannique, a pour objectif de promouvoir l’apprentissage des langues au Royaume-Uni et d’améliorer la créativité des étudiants britanniques en classe.
  • Depuis 2003, l’Université d’Evansville, dans l’Indiana aux États-Unis, récompense la traduction d’un poème depuis n’importe quelle langue source vers l’anglais avec le Willis Barnstone Translation Prize (Prix de traduction Willis Barnstone). Poète et traducteur de renom, Willis Barnstone est le juge final de ce concours depuis sa création.
  • Le Translation Challenge (Concours de Traduction), qui existe depuis neuf ans, est présent dans deux pays : la Turquie et le Royaume-Uni. Lors de cette compétition, les étudiants travaillent en équipe, chaque personne jouant un rôle différent dans le processus de traduction. Le texte à traduire est issu du domaine du commerce et de l’entreprise (document marketing, site internet, etc.).
  • Le « Juvenes Translatores » (Jeunes Traducteurs) est un concours de traduction organisé par la Commission Européenne depuis 2007, qui permet la participation de tous les établissements secondaires membres de l’Union Européenne. Les enseignants doivent inscrire eux-mêmes les élèves qui veulent concourir. Les participants traduisent un texte d’une page et ne peuvent utiliser qu’un dictionnaire en format papier. Ensuite, un tirage au sort a lieu pour déterminer quels établissements vont participer. La remise des prix se tient à Bruxelles.

Assurément, il existe beaucoup d’autres concours de traduction, de portée soit internationale soit nationale, dans le milieu académique ou le milieu éditorial. Les concours de traduction constituent un excellent moyen de dénicher de nouveaux talents, de motiver des élèves ou encore de renforcer la carrière de traducteurs professionnels. Si vous êtes traducteur professionnel ou étudiant en traduction, et que vous aimez relever des défis, n’hésitez pas à vous renseigner sur les potentiels concours auxquels vous pourrez participer. Il s’agit d’une expérience aussi enrichissante que stimulante.

Laura Le Galliot

Cet article a été écrit par Laura Le Galliot

Étudiante en Master de Traduction et d'Interprétation, Laura effectue son alternance en traduction, rédaction et vendor management chez Cultures Connection.