Abécédaire des mots réfractaires à la traduction: partie 2

Parce que certaines expressions réticentes à la traduction sont de véritables casse-têtes pour les traducteurs : 20 mots intraduisibles partie 2.

Après notre première série de mots intraduisibles, voici 20 autres mots qui, s’ils apparaissent dans une traduction marketing, dans une traduction financière, dans une traduction médicale ou dans toute autre traduction, causeront bien des problèmes au traducteur…

  • A comme Abbiocco (italien)

Somnolence provoquée par un repas trop copieux.

  • B comme Bakku-shan (japonais)

Désigne une femme qui est belle, mais seulement vue de dos (de l’anglais back et de l’allemand schön).

  • C comme Culaccino (italien)

La marque que laisse un verre froid sur la table.

  • D comme Desenrasscanço (portugais)

Capacité d’improviser rapidement une solution

  • E comme Erdera (basque)

Toute langue autre que le basque (ce que les Grecs de l’antiquité appelaient le “barbare”en référance aux sons produits par les langues étrangères).

  • F comme Fernweh (allemand)

Nostalgie pour des pays éloignés ou dans lesquels on n’a jamais été.

  • G comme Gökotta (suédois)

Se lever tôt le matin pour sortir écouter le chant des premiers oiseaux (en référence à gök-otta, le “coucou du matin” qu’on entend lors de la fête de Pâques, qui se célèbre en Suéde en allant tôt le matin écouter le chant des oiseaux dans les bois).

  • H comme Hakamaroo (Île de Pâques)

Emprunter quelque chose et ne pas le rendre jusqu’à ce que son propriétaire ne l’exige.

  • I comme Insight (anglais)

Perspicacité, vision, pénétration, connaissance approfondie, aperçu, idée…

  • K comme Koselig (norvègien)

Objets, situations gens ou nouvelles agréables, douillets, amicaux ou encore confortables.

  • N comme Nekama (japonais)

Homme feignant être une femme sur internet.

  • P comme Pochemuchka (russe)

Personne posant beaucoup de questions.

  • R comme Rugelje (frison)

Verser une substance solide comme du sucre ou de la farine dans un récipient.

  • S comme Schnapsidee (allemand)

Idée, généralement apparue sous l’effet d’alcool ou de drogues, qui semble de prime abord géniale mais qui résulte finalement idiote

et comme Saudade (portugais)

Ressentir la nostalgie d’un lieu, d’une personne, d’une époque passée, présente ou future.

  • T comme Tsundoku (japonais)

Le fait d’acheter un livre sans le lire et de le laisser empilé avec d’autres livres qu’on n’a pas lu non plus.

  • U comme Utepils (norvégien)

Bière bue à l’air libre.

  • V comme Vedriti (slovène)

Se protéger de la pluie temporèrement.

  • W comme Wabi-sabi (japonais)

Manière de vivre qui se concentre sur la recherche de la beauté dans l’imperfection de la vie et sur l’acceptation paisible du cycle naturel de croissance et décadence.

  • Y comme Yakamoz (turc)

Le reflet du clair de lune sur l’eau

  • Z comme Zalatwic (polonais)

Se débrouiller, de façon illégale mais avec une connotation positive.

Découvrez notre agence de traduction.