Evolution des besoins en traduction financière

L’univers de la traduction financière évolue : instabilité terminologique, activité accélérée… Un défi de taille pour le traducteur financier.

Nous vivons dans un monde en constante accélération. Cela est vrai notamment pour l’activité économique, ainsi que pour les changements et innovations qu’elle produit ou subit. La sphère financière n’échappe pas à cette tendance, et l’activité de traducteur financier doit se maintenir à la page. L’univers de la finance évolue, la traduction financière également : augmentation des besoins, pression budgétaire, instabilité terminologique, mixité lexicale, activité accélérée… Un défi de taille pour le traducteur financier.

Augmentation des besoins : de plus en plus de traductions financières

Dans le marché globalisé, la multiplication des opérations commerciales et l’ouverture des sociétés sur le monde décuplent les besoins en matière de traduction financière. Le professionnel spécialisé en traduction financière devient donc un spécialiste très demandé. Et les possibilités de carrière dans le domaine croissent d’autant plus que les entreprises travaillant à l’international externalisent le plus souvent la traduction de leurs gros volumes documentaires.

Pression budgétaire : de moins en moins de fonds dévolus

Cependant, la crise que traversent les marchés économiques et financiers implique pour les entreprises des mécanismes de limitations budgétaires, notamment en matière de services de traduction. Il va sans dire que ces mêmes sociétés ne sont en revanche pas disposées à négocier sur la qualité des traductions qu’elles confient, chose compréhensible au vu des enjeux financiers importants bien souvent liés à ces traductions. Le traducteur financier spécialisé doit alors faire preuve d’une grande flexibilité, tout en respectant absolument les normes de qualités, seules à même de permettre aux différentes parties de surmonter les barrières linguistiques sans compromettre le succès d’une transaction.

Instabilité terminologique : de plus en plus de changements lexicaux

S’adapter aux besoin des clients, mais aussi à des réalités linguistiques changeantes : les marchés économiques et financiers, encore une fois, sont en constante évolution, les langues qui les décrivent également. Donc, le traducteur financier se doit de se maintenir à jour quant aux modifications terminologiques dans toutes les langues sur lesquelles il travaille. La crise de 2007 avec ses subprimes et ses fiscal cliffs est, en cela, un bon exemple des difficultés lexicales qui surgissent lorsqu’émerge le besoin de traduire une réalité nouvelle, dans ce cas pour le grand public, puis d’adapter cette traduction à l’évolution de cette réalité et de sa perception.

Mixité lexicale : de moins en moins d’étanchéité thématique

Le traducteur spécialisé en traduction financière doit donc faire preuve de professionnalisme, de flexibilité, mais aussi de polyvalence. Dans la plupart des documents professionnels relatifs au monde des affaires, les limites entre les différents lexiques spécialisés sont loin d’être étanches. Les textes, par exemple, dans lesquels le vocabulaire financier se mêle au jargon juridique et à des terminologies propres aux sciences économiques sont nombreux.

Activité accélérée : de plus en plus d’exigence de rapidité

Et parce que, ici encore plus qu’ailleurs, le temps, eh bien, c’est de l’argent, la traduction financière urgente est, si l’on peut dire, monnaie courante : les documents et les propositions, accords et autres informations qu’ils contiennent doivent être transmis au plus vite, et de plus en plus vite à mesure que les activités financières et économiques qu’ils concernent s’accélèrent. Dans ce cadre, une agence de traduction financière doit faire valoir sa capacité à travailler vite et bien en respectant des délais toujours plus courts.

De moins en moins de frontières politiques, de limites thématiques, de stabilité terminologique, de budget pour les services linguistiques, de temps, de marge d’erreur… La tâche du traducteur financier est loin d’être une sinécure, mais elle est de plus en plus importante et passionnante.

Découvrez notre bureau de traduction.