La traduction, un métier en voie d’extinction ?

Remplacer les traducteurs professionnels par des machines ? Pas de si tôt ! Elles sont loin de se substituer à l’homme dans l’activité traductionnelle.

Peut-on remplacer les traducteurs professionnels par des machines ? Soyons clairs, les traducteurs qui liront ou entendront ces mots lèveront tous les yeux au ciel. Mais pour le grand public, cette question a bel et bien lieu d’être. Après tout, il est indéniable que l’ordinateur a volé la vedette aux êtres humains dans de nombreux domaines. Quoi qu’il en soit, les traducteurs ne sont pas prêts de céder leur place…

Aider sans remplacer

S’il est vrai que l’outil informatique facilite grandement la tâche du traducteur professionnel, aucun logiciel n’est aujourd’hui en mesure de rivaliser avec les compétences de ce dernier. Oui, la traduction assistée par ordinateur représente aujourd’hui un outil précieux, mais non, ces moteurs de traduction automatique ne peuvent pas remplacer la part de création qu’implique un service de traduction. En réalité, ces machines proposent des transcriptions linguistiques littérales livrées à l’état brut, n’ayant aucun lien avec une traduction professionnelle effectuée par un être humain.

Place à la subjectivité

Un ordinateur ne pense pas, ne doute pas, ne se remet pas en question. Or, la traduction est un exercice qui implique un travail basé sur ces éléments. Une bonne traduction a besoin d’une touche de subjectivité et de créativité. Une bonne recette pour une traduction de qualité ? Mélangez patience, compétences et connaissances, ajoutez-y intuitions, doutes et décisions et enfin, terminez avec une pincée de dictionnaires, d’ouvrages et de logiciels.

Un coup de pouce pour la productivité

Même si la machine est loin de se substituer à l’homme dans l’activité traductionnelle, des progrès ne cessent d’être réalisés dans le domaine de la traduction automatique. Un système de traduction automatique suffisamment performant pour donner des résultats acceptables permettra au traducteur d’économiser beaucoup de temps et d’énergie. En effet, ces logiciels sont capables de traduire au mot à mot un texte en une fraction de seconde. Ensuite, seul un traducteur professionnel sera à même d’assurer la qualité et l’intelligibilité du travail final. Nous parlerons donc plutôt de pré-traduction automatique ou encore de « premier jet » qui devra impérativement être soumis à la révision d’un traducteur professionnel.

Un marché en hausse

Autre preuve que les traducteurs sont indispensables : l’exceptionnelle croissance du nombre d’agences de traduction durant ces dernières années. Malgré ces temps de crise, le marché de la traduction ne souffre en aucun cas d’une baisse de la demande, bien au contraire. Dans une société guidée par la mondialisation, les services de traduction et d’interprétation représentent un outil d’une valeur inestimable.

Pour conclure, peut-on remplacer les traducteurs par des machines ? Peut-être qu’un jour, dans un futur lointain, un robot détrônera les traducteurs et la profession deviendra par conséquent désuète. Après tout, la technologie ne cesse de nous surprendre. Mais croyez-moi, ce jour n’est pas encore arrivé.

Découvrez notre agence de traduction.