02
02
2022
Win Prizes sign

Quels prix de traduction récompensent les traducteurs ?

Chaque année, de nombreux prix de traduction sont remis à des traducteurs talentueux, afin de récompenser un travail jugé remarquable. Ces prix reconnaissent le savoir-faire de traducteurs, parfois inconnus, et permettent de se faire un nom dans le monde de la traduction. Dans cet article, Cultures Connection s’intéresse à différents prix de traduction décernés dans le monde entier.

Quels prix de traduction existent aux États-Unis ?

Les États-Unis, l’un des premiers pays à valoriser les traducteurs, comptent le plus de prix de traduction. En effet, plusieurs associations américaines, notamment The American Literary Translators Association, remettent de nombreux prix de traduction chaque année. Voici une liste des récompenses les plus connues décernées par cette association :

    • Le prix de traduction PEN (PEN Translation Prize) est le premier prix américain créé pour les traducteurs littéraires. Depuis 1963, ce prix est remis chaque année afin d’honorer un traducteur pour une traduction en prose, de n’importe quelle langue étrangère vers l’anglais ;
    • Le prix National de Traduction (National Translation Award) récompense chaque année un traducteur littéraire ayant effectué une traduction brillante. Depuis 1998, de nombreux traducteurs talentueux ont décroché ce prix et, dans la foulée, se sont faits une place dans le marché de la traduction ;
    • Le prix Lucien Stryk de la traduction asiatique (The Lucian Stryk Asian Translation Prize), instauré en 2009, fait la promotion d’une œuvre asiatique traduite en anglais ;
    • Le prix de la prose italienne en traduction (The Italian Prose in Translation Award) reconnaît l’importance de la littérature italienne, et récompense une traduction de l’italien vers l’anglais.

Il existe beaucoup d’autres prix de traduction aux États-Unis, comme ceux remis par The American Translators Association (ATA), destinés essentiellement aux membres de la prestigieuse association :

    • Le prix Talent Émergent (ATA Rising Star Award) met en avant le travail d’un jeune traducteur en début de carrière ;
    • Le prix Étudiant en Traduction (Student Translation Award) permet à un étudiant ou un groupe d’étudiants en traduction d’obtenir une bourse ;
    • Le prix Dynamo (ATA Dynamo Award) reconnaît l’implication énergique d’un traducteur dont le travail a bénéficié à l’association ou au marché de la traduction.

Quels prix de traduction offre la France ?

Le marché de la traduction joue également un rôle primordial en France. Il faut savoir qu’environ 20 % des œuvres commercialisées en France sont des œuvres traduites. Pour cette raison, les traducteurs peuvent prétendre, chaque année, à de nombreux prix de traduction. Cultures Connection a dressé la liste pour vous des prix français les plus célèbres :

    • Le prix Révélation de traduction est décerné chaque année par la Société des Gens de Lettres (SGDL), depuis 2017, et récompense la traduction d’un livre vers le français d’un jeune traducteur ;
    • Le prix Baudelaire créé aussi par la SGDL, en 1980, afin de couronner la meilleure traduction française d’un ouvrage en anglais dont l’auteur est britannique ;
    • L’INALCO, la prestigieuse école parisienne, a établi le « prix de la traduction Inalco-Vo/Vf » en 2019, qui récompense une traduction effectuée à partir d’une des 103 langues enseignées dans cet institut vers le français ;
    • Le prix Pierre-François Caillé créé en 1981 par la Société Française des Traducteurs (SFT) à la mémoire d’un de ses créateurs, reconnaît le talent d’un traducteur français pour la traduction d’une œuvre littéraire.

Quels sont les prix de traduction dans les autres pays ?

Voici quelques exemples de prix de traduction d’autres pays, attribués aux meilleurs traducteurs :

    • En Espagne, le prix de Traduction Esther Benitez (Premio de Traducción Esther Benitez) est accordé depuis 2006 à l’auteur de la meilleure traduction d’une œuvre vers l’espagnol, le catalan, le basque ou le galicien. Ce prix porte le nom d’une femme qui s’est battue pour que les droits des traducteurs soient reconnus ;
    • En Russie, le prix Lire la Russie est décerné tous les deux ans à la meilleure traduction d’une œuvre de la littérature russe ;
    • En Norvège, le prix Bastian est remis au meilleur traducteur littéraire norvégien de l’année, par l’Association norvégienne des traducteurs littéraires.

Partout dans le monde, les traducteurs peuvent bénéficier un jour d’un prix de traduction, peu importe leur langue d’expertise. Souvent accompagnées d’une rémunération, ces récompenses offrent une chance à des traducteurs, parfois novices et méconnus, de prouver leur talent. Si vous êtes traducteur, et que vous aspirez à recevoir l’un de ces prix, il ne vous reste qu’à vous inscrire et à concourir !

Laura Le Galliot

Cet article a été écrit par Laura Le Galliot

Étudiante en Master de Traduction et d'Interprétation, Laura effectue son alternance en traduction, rédaction et vendor management chez Cultures Connection.