3 règles pour négocier les objectifs des cours de langues dans votre entreprise

L’apprentissage d’une langue peut aussi se faire en entreprise. Trois paramètres cruciaux pour fixer les objectifs d’un cours de langue en entreprise.

L’être humain a besoin d’objectifs pour avancer. Ainsi, un cours de langue rentable devra, comme toute autre activité dans l’entreprise, s’orienter vers des résultats qui pourront être évalués régulièrement. Mais pour que ces résultats aient un sens, ces objectifs doivent être à la fois ciblés, motivants et raisonnables.

1. Pour des cours de langue rentables : fixez des objectifs ciblés

Des cours de langues en entreprise devraient toujours s’inscrire dans une perspective commerciale d’amélioration de la productivité ou de la qualité du service proposé. Aussi est-il recommandable que les ressources humaines consultent le cadre responsable des collaborateurs à qui le cours est destiné. En accord avec celui-ci on définira les contenus que les participants à la formation devront intégrer. Les attentes ne seront en effet pas les mêmes si le cours est destiné à l’équipe de la réception d’un hôtel ou à des ingénieurs échangeant des mails avec la maison-mère. On transmettra par la suite ces informations au professeur, tout en sachant qu’il est évidemment insensé d’imaginer un cours de langue atomisé où les apprenants ne verraient que ce dont ils ont besoin pour mener à bien leurs tâches : les bases grammaticales font partie du tronc commun auquel tout étudiant doit grimper pour atteindre les branches spécifiques…

2. Pour des collaborateurs impliqués : proposez des objectifs motivants

L’être humain a besoin d’objectifs, disions-nous, mais aussi de motivation. Apprendre quelque chose qu’on n’a pas envie d’apprendre relève au minimum de la gageur, bien souvent de l’impossible (on est tous passés par l’école et ses tests d’algèbre / histoire / grammaire / allemand – soulignez ce qui convient). Un bon manager saura donc motiver le participant à un cours de portugais en lui faisant voir les perspectives communicationnelles et d’enrichissement humain qui s’offrent à lui : « Dans une année, je veux que vous soyez capable de tenir une conversation, même simple, avec notre filiale de Rio ».

3. Pour une planification sérieuse : négociez des objectifs

Evidemment, promettre à un débutant que grâce à ce cours de chinois dans six mois il parlera couramment la langue de Confucius peut être motivant, ça n’en reste pas moins irréaliste. Un des aspects les plus importants de la préparation de cours de langue en entreprise reste donc, sans surprise, le dialogue avec le professeur (ou, en amont, l’institut). Le professionnel saura vous dire combien d’heures d’enseignement et/ou de pratique sont requises pour atteindre tel ou tel niveau. Sur cette base, on pourra négocier la charge de cours par semaine, la durée du cours, la périodicité des tests de niveau et les objectifs qui y seront évalués. Cette première feuille de route devra par la suite être précisée, personnalisée et, probablement, corrigée lorsque le professeur aura pris contact avec les apprenants.

Découvrez notre société de traduction.