Traduction : faut-il se spécialiser pour réussir ?

Être traducteur généraliste ou se spécialiser en traduction commerciale ou en traduction financière ? Là est la question pour les traducteurs freelance et les sociétés de traduction. Tour d’horizon des avantages et inconvénients d’être traducteur spécialisé.

La traduction spécialisée : un gage de succès

Tout comme le médecin ou le journaliste, le traducteur peut être généraliste ou se spécialiser dans un domaine particulier comme la traduction scientifique, la traduction marketing ou encore la traduction juridique. Cette approche à plusieurs avantages :

  • Approfondissement des connaissances : découvrir un nouveau champ lexical à chaque traduction peut être amusant, mais pouvoir vous appuyer sur des connaissances déjà acquises et les approfondir a également son charme ;
  • Augmentation de l’efficacité : si vous connaissez déjà votre vocabulaire et, de manière plus générale, le domaine spécifique de la traduction sur laquelle vous travaillez, vous économisez un temps considérable : vous devenez ainsi plus efficace et performant, et vos heures de travail en deviennent plus rentable ;
  • Amélioration de la qualité : travailler sur un sujet dans lequel on est expert permet de fournir des services de traduction de meilleure qualité. Vos clients s’en rendront compte et votre affaire pourra croître.
  • Meilleure communication : diffuser et vendre vos services devient plus facile si vous vous adressez à un public cible spécifique. De plus, lorsque vous cessez d’être juste un traducteur généraliste, les clients potentiels ont plus de chances de vous trouver ;
  • Tarifs plus élevés : Les traducteurs spécialisés ont généralement la possibilité de proposer des tarifs au mot plus intéressants et de générer ainsi des revenus supérieurs ;
  • Choix d’un domaine préférentiel : vous travaillez dans la traduction parce que vous aimez les langues, ou parce que vous aimez écrire, ou parce que vous aimez communiquer ? Et si en plus vous pouviez traduire des choses qui vous intéressent vraiment ? La traduction spécialisée vous permet de sélectionner votre domaine d’activité en fonction de vos goûts personnels.

Devenir traducteur spécialisé : s’interroger sur ses motivations

Si le fait de devenir un traducteur spécialisé n’avait que des avantages, il n’y aurait plus de traducteurs généralistes depuis longtemps… Voici trois raisons pour lesquelles la décision de se spécialiser dans un domaine spécifique ne doit pas être prise à la légère :

  1. Si ce que vous aimez, c’est la diversité et le changement, alors peut-être la spécialisation n’est-elle pas faite pour vous ;
  2. Certains traducteurs ont peur de perdre des projets s’ils se spécialisent (cependant, vous pouvez être un traducteur spécialisé en traduction et localisation de jeux vidéo ou en traduction audiovisuelle et continuer à effectuer des traductions sur d’autres sujets) ;
  3. La formation de traducteur spécialisé est un processus long et onéreux. Sur le long terme, c’est pourtant un investissement rentable

Découvrez notre agence de traduction