04
14
2022
Mot "Audience" écrit sur un tableau

Pourquoi sous-titrer vos vidéos ?

Depuis plusieurs années, avec le développement du streaming et le succès des plateformes de vidéo à la demande, le besoin de sous-titrage a bondi. Ce phénomène s’est amplifié avec la pandémie récente. Les sous-titres sont utiles pour les loisirs, mais également essentiels dans la communication marketing et les réunions professionnelles. Quel est l’intérêt de sous-titrer des vidéos pour une entreprise ou une institution ?

Comment faire si vous avez besoin de traduire un document audiovisuel ? Pour vous éclairer, Cultures Connection vous présente dans cet article trois points essentiels sur le sous-titrage :

– Les secteurs dans lesquels le sous-titrage est demandé

– Les avantages à sous-titrer vos contenus multimédias

– Les spécificités du travail de traducteur audiovisuel

Avant tout, le métier de traducteur audiovisuel est encore mal connu. Comment créer des sous-titres de qualité ? Savez-vous quels services sont inclus dans le sous-titrage ? Plusieurs étapes sont nécessaires à la création de sous-titres :

  • La transcription : les mots entendus dans le contenu multimédia copiés sous forme écrite ;
  • L’adaptation des sous-titres : cette étape peut être réalisée en même temps que la transcription et concerne une reformulation synthétique puisque tout ce qui se dit à l’oral ne peut être affiché sur un écran dans les sous-titres ;
  • Repérage chronométrique : il faut synchroniser les temps d’entrée et de sortie des sous-titres avec les images et le son, pour que le résultat soit fiable et qu’il n’y ait pas de décalage avec les personnes qui parlent ;
  • Traduction de sous-titres : elle représente l’étape la plus importante, puisqu’il s’agit du message final traduit et adapté ;
  • Incrustation et vérification : les sous-titres sont par la suite incrustés dans la vidéo puis la synchronisation avec la vidéo est vérifiée.

Les traducteurs audiovisuels utilisent des logiciels professionnels permettant de sous-titrer avec précision.

1. Secteurs dans lesquels le sous-titrage est demandé

Pour commencer,  de nombreux secteurs d’industrie ont recours à la traduction audiovisuelle. Parmi eux, on retrouve :

  • Le marketing/la publicité : pour accroître leur visibilité et augmenter leur audience, de plus en plus d’entreprises décident de sous-titrer les vidéos présentes sur leur site internet ou sur leurs réseaux sociaux ;
  • Les jeux vidéo : tous les jeux-vidéo sont sous-titrés, pour permettre au joueur de comprendre l’histoire et les consignes du jeu ;
  • Le cinéma et la télévision : pour des films, des séries, des documentaires, des émissions ou des festivals ;
  • Le tourisme : les offices de tourisme, tour opérateurs et les agences de voyage font adapter leurs vidéos de présentation en plusieurs langues pour attirer et séduire des touristes du monde entier;
  • L’éducation : les universités et grandes écoles internationales ont recours à des traducteurs audiovisuels pour sous-titrer leurs cours, formations et sites web.

2. Les avantages à sous-titrer vos contenus multimédias

Ensuite, le sous-titrage donne la liberté de visionner un contenu audiovisuel à tout moment. Par exemple, grâce au sous-titrage vous pourrez :

  • Réaliser le plus fidèlement possible des versions étrangères de vos médias ;
  • Rendre accessibles vos contenus multimédias au plus grand nombre de spectateurs ;
  • Donner accès à vos contenus vidéo sur votre site ou sur YouTube en toutes circonstances, sans avoir besoin de mettre le son (transports, bibliothèque). L’internaute va automatiquement lire ce qu’il voit à l’écran. La plupart des vidéos sur les réseaux sociaux fonctionnent avec la lecture automatique ;
  • Renforcer votre référencement sur internet : Google captera les mots-clés essentiels de votre vidéo, ce qui assure un meilleur classement dans le moteur de recherche ;
  • Favoriser la mémorisation de vos contenus grâce à l’ajout de sous-titres, la lecture contribuant à un meilleur apprentissage ;
  • Économiser, car il s’agit d’un service qui coûte moins cher que le doublage, pratique consistant à remplacer la langue originale d’une vidéo par une autre langue en engageant un acteur ;
  • Permettre l’inclusion des personnes sourdes et malentendantes : il s’agit alors de fournir des sous-titres spécifiques qui indiquent non seulement les paroles prononcées mais également des informations sur la musique jouée et les bruits de fond (une alarme incendie, une porte qui claque, le klaxon d’une voiture, feu d’artifice…).

N’hésitez plus à faire traduire vos vidéos !

3. Les spécificités du travail de traducteur audiovisuel

Enfin, il est nécessaire de faire appel à un traducteur expert en traduction audiovisuelle, appelé un sous-titreur, car il s’agit d’un savoir-faire spécialisé. Une agence de traduction vous proposera un professionnel formé en traduction audiovisuelle. Alors, quelles sont les spécificités du travail de sous-titreur ?

Le traducteur audiovisuel doit faire attention à plusieurs éléments au moment de sous-titrer une vidéo :

  • Les contraintes de temps et d’espace à l’écran. Le traducteur doit absolument savoir faire les repérages de temps, pour introduire de manière synchrone les sous-titres et éviter tout décalage ;
  • Certaines expressions doivent être localisées, c’est-à-dire adaptées dans la langue cible, pour que le sens ne se perde pas. Toute différence culturelle doit être adaptée ;
  • Les sous-titres doivent être courts, compréhensibles, et se lire comme des phrases naturelles ;
  • Chaque geste et parole doivent être analysés pour rester fidèle au contexte de la vidéo.

Vous l’aurez compris, le sous-titrage ne s’improvise pas. Si des entreprises sont parfois tentées de faire appel à des sous-titreurs amateurs ou au sous-titrage automatique par souci d’économie, elles sont souvent perdantes. Les vidéos avec une traduction médiocre et des sous-titres mal faits donnent une mauvaise image de marque et sont vite moquées sur les réseaux sociaux. Comme le but est de se faire comprendre par ses clients actuels ou potentiels, il vaut mieux éviter la tentation d’une traduction peu chère mais bâclée. Il est très important de faire appel à un traducteur chevronné et spécialiste des sous-titres, qui a le bagage nécessaire pour créer de bons sous-titres.

Laura Le Galliot

Cet article a été écrit par Laura Le Galliot

Étudiante en Master de Traduction et d'Interprétation, Laura effectue son alternance en traduction, rédaction et vendor management chez Cultures Connection.