Mes trois règles de gestion du temps

En tant que free-lance, ça fait du bien de ne pas avoir quelqu’un à côté qui vous donne des ordres. Cependant, vous aurez néanmoins besoin de quelques règles de gestion du temps afin de respecter vos délais.

Pour les free-lances, n’avoir personne qui dicte des règles et organise l’emploi du temps est génial à bien des égards. Pourtant, très vite, la plupart d’entre nous commencent à avoir du mal à travailler à domicile. J’ai ressenti le besoin d’établir une stratégie pour organiser ma vie, c’est donc pour cette raison que j’ai créé mes trois règles d’or personnelles de gestion du temps.

Règle n°1 Éliminer les distractions et les interruptions

Les interruptions incessantes diminuent considérablement l’efficacité et augmentent la fatigue. Chaque fois que vous interrompez votre travail, vous perdez la dynamique et la vitesse que vous aviez atteintes, et pour s’y remettre avec le même rythme ça va vous prendre plus d’énergie et de temps. Je vous conseille donc :

  • De vous assurer que vous fermez toutes les pages des médias sociaux et que vous mettez toutes les alertes par e-mail ainsi que le téléphone en mode silencieux.
  • De le faire savoir aux gens autour de vous afin qu’ils suivent vos règles.
  • D’apprendre à distinguer les choses à vraiment faire en urgence des choses importantes qui peuvent attendre quelques heures, jusqu’à ce que vous décidiez de faire une pause.

Règle n°2 : Regrouper les tâches pour atteindre les meilleurs résultats :

Je crois que c’est la meilleure façon d’améliorer l’efficacité et de diminuer la frustration. Une fois que nous nous mettons à quelque chose, il est plus facile de poursuivre ce que nous avions commencé plutôt que de faire des choses différentes dans un ordre aléatoire. Voici quelques exemples de critères que j’utilise pour regrouper les tâches :

  • Courbe d’efficacité. Je vais consacrer beaucoup de temps au travail très intellectuel, soit tôt le matin lorsqu’il n’y a personne près de moi, soit tard le soir après avoir fait une longue pause pour passer du temps avec ma famille.
  • Préférences. Étant donné que je déteste les corvées administratives, je les fais toutes d’un coup une fois toutes les deux semaines ou… une fois par mois. Donc, c’est pénible seulement une fois !
  • Lieu et contexte. Je regroupe les activités selon le lieu (maison, centre-ville, sur internet, etc.) et le contexte social (avec mes enfants, avec des amis, en solo, etc.).

Règle n°3°: Se fixer des objectifs chaque semaine

Faire une liste d’objectifs m’aide à me concentrer sur des tâches prioritaires tout en m’assurant de remplir toutes mes petites obligations. J’utilise deux types de « liste de choses à faire » :

  • La liste des « choses à ne pas oublier de faire » : J’énumère toutes les tâches ménagères et toutes sortes de choses importantes ou pas dont je dois m’occuper tous les jours, c’est-à-dire appeler la banque, faire les courses, envoyer une facture, etc.
  • La liste des « grandes priorités de la semaine » : J’énumère quelques objectifs importants que je me suis fixés pour une semaine donnée, comme le lancement de mon blog, le développement de ma clientèle, l’organisation de mes feuilles de calcul pour mes comptes, etc. Ne vous fixez jamais trop de grands objectifs à la fois, car vous avez besoin de faire beaucoup d’efforts pour atteindre chacun d’eux. En outre, gardez à l’esprit que c’est gratifiant de réaliser une tâche importante et que vous pouvez vous servir de ce sentiment positif pour vous motiver à passer à la prochaine étape. Fixer un nombre important d’objectifs à atteindre en même temps augmentera votre anxiété et vous fera probablement les reporter plusieurs fois avant de réaliser certains d’entre eux, ce qui est frustrant.

Découvrez notre agence de traduction.