Les 10 excuses préférées des traducteurs aux agences de traduction

Certaines agences de traduction font de la vie des traducteurs un véritable enfer. Mais tous les traducteurs ne sont pas des anges : voici notre top 10 des excuses que donnent les traducteurs aux agences de traduction.

Excuse n°1 : le problème d’Internet

Le coup de la panne, c’est l’excuse la plus courante. Le plus souvent, c’est une panne d’Internet. Car qui dit pas d’Internet, dit pas d’accès aux dictionnaires en ligne et, plus grave, pas de possibilité de se connecter aux serveurs que bon nombre d’agences de traduction utilisent pour gérer leurs projets. Vraisemblable, invérifiable, irrémédiable, indépendant de la volonté du traducteur : l’excuse parfaite!

Excuse n°2 : le problème d’ordinateur

La panne d’ordinateur, ça fonctionne aussi. Là encore, c’est vraisemblable, invérifiable, difficilement remédiable et il n’y a pas grand-chose que le pauvre traducteur puisse y faire. L’excuse rêvée pour faire passer un retard dans la livraison d’une traduction !

Excuse n°3 : le problème de serveur

L’informatique est une source d’alibis pratiquement intarissable pour le traducteur débordé : si ce n’est pas un problème de connexion à Internet, ce pourrait être un problème de connexion au serveur de l’agence… Après tout, c’est bien de la faute des entreprises de traduction ; si elles ne nous obligeaient pas à utiliser tous ces sites compliqués…

Excuse n°4 : le problème d’e-mail

Et si ce n’est pas un problème de connexion au serveur, c’est que l’agence de traduction n’en utilise pas. Et si elle n’en utilise pas, il faut donc envoyer la traduction par mail. Or, c’est bien connu, certains mails se perdent et n’arrivent jamais à destination. Est-ce de ma faute à moi, traducteur, si vous, société de traduction, utilisez encore des moyens aussi désuets, surannés et archaïques que l’e-mail ?

Excuse n°5 : le problème de fichier

Autre classique des excuses informatiques : le fichier s’est effacé, s’est perdu, s’est corrompu… La communauté des traducteurs en retard prie pour que jamais ne soit totalement éliminée la possibilité d’une panne informatique !

Excuse n°6 : le document source est de mauvaise qualité

Si le coupable n’est pas l’informatique, il s’agit peut être du document à traduire. Là, le traducteur a plusieurs cartes à jouer. La première étant « Le document source est tellement mal rédigé que j’ai dû commencer par le corriger pour pouvoir le comprendre et ensuite le traduire. D’où mon retard ».

Excuse n°7 : le document source est trop technique

Le document peut aussi être coupable d’être trop technique. S’il se trouve que la thématique de la traduction se rapproche un peu de la traduction médicale ou de la traduction financière, par exemple, l’excuse est toute trouvée : on m’a confié une traduction bénigne, et voilà que je me trouve confronté à un monstre de technicité. J’ai besoin d’un délai plus long !

Excuse n°8 : le document source est plus long qu’annoncé

La bouée de sauvetage du traducteur qui se noie : si l’agence de traduction a commis l’erreur de sous-évaluer, ne serait-ce qu’un tout petit peu, la charge de travail, certains traducteurs n’hésiteront pas à faire jouer cette bévue en leur faveur. « C’est plus long qu’annoncé, j’ai besoin de plus de temps ! »

Excuse n°9 : une traduction de qualité exige plus de temps

Autre option : jouer sur la corde sensible. Et la corde sensible des agences de traduction, c’est la qualité du service de traduction proposé. Du coup, le traducteur manipulateur vous tiendra à peu près ce langage: « Je peux bien vous livrer la traduction dans ces délais, mais je vous préviens, ça va être très mauvais. »

Excuse n°10 : l’urgence familiale

Autre corde sensible à toucher : dans les entreprises de traduction, il y a des gens, et ces gens ont des familles, ou tout du moins un cœur (en général) : ce n’est pas forcément fair-play, mais certains traducteurs s’en trouvent réduits à jouer la carte de l’urgence familiale.

Et vous traducteurs : quelles sont vos excuses favorites ? Et vous, gestionnaires de projets : les excuses les plus courantes ?

Découvrez notre agence de traduction